Beginning de Dea Kulumbegashvili : naissance d’une réalisatrice

Premier film et première Sélection officielle au Festival de Cannes pour Dea Kulumbegashvili. Après avoir triomphé au festival international du film de San Sebastian la réalisatrice Géorgienne vient présenter Beginning sur la Croisette pour « Spécial Cannes 2020 », et fait partie du Jury qui décernera la Palme d’or du court métrage et les Prix de la Cinéfondation sur la scène du Grand Théâtre Lumière les 28 et 29 octobre.



À San Sebastian en Espagne, Beginning a dominé le Palmarès le 26 septembre dernier en remportant à la fois la Concha de oro du meilleur film et les prix de meilleure réalisatrice, meilleur scénario et meilleure actrice pour Ia Sukhitashvili. Un début de carrière impressionnant pour celle qui a développé le scénario de son premier long métrage à Paris dans le cadre de Résidence de la Cinéfondation, après avoir vu son premier court métrage, Ukhilavi sivrtseebi (Invisible Spaces) présenté en Compétition au Festival de Cannes en 2014.


Avec Beginning, Dea Kulumbegashvili construit son récit comme une chasse, une traque entre proie hypnotisée et prédateur accompli. Dans cette histoire de jeune épouse, témoin de Jéhovah, harcelée par un jeune flic local, tout se joue par des décors statiques et une volonté de survivre. Un magnifique portrait de femme, celui de Yana dans son douloureux cheminement vers elle-même, et un drame bouleversant sur fond de fanatisme religieux qui dévoile la vision de la jeune cinéaste sur la société pétrifiée de sa Géorgie natale.



Beginning a également été sélectionné aux Festivals de New York, Busan et Toronto où il a reçu le Prix Fipresci de la critique internationale.

117 vues

FESTIVAL DE CANNES

|   Réalisation : Festival de Cannes. Created with Wix.com