Garçon Chiffon, le rôle de la vie de Nicolas Maury

Le premier film de Nicolas Maury, acteur popularisé par la série Dix pour Cent et qu’on avait pu voir à Cannes dans Un Couteau dans le cœur de Yann Gonzalez, a justement été qualifié par les Inrocks de « Merveille de mélancomédie ». En Sélection officielle à Cannes 2020 et après avoir été reçu avec enthousiasme au Festival du Film d’Angoulême, Garçon Chiffon, distribué par Les Films du Losange, sort en salles en France ce 28 octobre.



Jérémie, la trentaine, peine à faire décoller sa carrière de comédien. Sa vie sentimentale est mise à mal par ses crises de jalousie à répétition et son couple bat de l’aile. Il décide alors de quitter Paris et de se rendre sur sa terre d’origine, le Limousin, où il va tenter de se réparer auprès de sa mère...

Avec ce film coécrit avec Sophie Fillières, Nicolas Maury est passé derrière la caméra pour se donner « le rôle de sa vie », celui du garçon malade d’envie d’être aimé ou de peur du désamour qui fréquente l’Association des Jaloux Anonymes.


« Je voulais être regardé là où je ne suis pas regardable. À la fois comique, fantaisiste, et tragique jusqu’au pathétique puisque évidemment il y a du grotesque dans le drame. »


Une confidence sincère, pleine d’autodérision et de mélancolie, à la fois réaliste et fantasque et très joliment mise en musique par Olivier Marguerit. Mais également, du chiffon aux jupons, le portrait d’une mère, Bernadette, interprétée par la magnifique Nathalie Baye. Aux côtés de ce Garçon Chiffon, on retrouve également l’étoffe d’Arnaud Valois, Laure Calamy, Jean-Marc Barr et Théo Christine.


70 vues

FESTIVAL DE CANNES

|   Réalisation : Festival de Cannes. Created with Wix.com